Santa Rosa

SANTA-ROSA

Arrivée à Santa-Rosa

Après avoir pris un bus pour Pereira (1h) puis pour santa rosa (45mns) on se retrouve dans cette petite ville sans charme… petit aparté, la tablette nous fait gagner beaucoup de temps, car grâce au petit point bleu qui se déplace sur google maps sans connexion internet, on peut faire arrêter le bus au plus proche de notre hôtel par exemple sans devoir aller jusque la station de bus et devoir prendre un taxi! On gagnerait Pékin express avec ça c’est sur!! 

Bref notre 1ère soirée a santa rosa est un gros flop…pas de bonnes cantines, une chambre sans fenêtre…la loose!!! Mais ça fait partie du voyage, ça ne peut pas être top tout le temps!!

Il y a beaucoup de français en Colombie, c est hallucinant!! Et pour le moment on a rencontre que des voyageurs au long cours…qui sont en Amérique latine pour 6 mois en général. Des jeunes par contre, qui profitent d une fin de contrat pour partir.. nous vivons une belle époque!

Au petit déjeuner on rencontre un gars très sympa qui se nomme Tito, c’est le cuisinier de l’hôtel, il est argentin et il n’aime pas le foot.

Par contre il adore la cuisine et le vin, 2 thèmes qui m’intéressent évidemment.

Mon espagnol est plutôt médiocre et l’accent de Tito pas du tout celui de Colombie, il parle « muy rapido », je comprends rien mais on rigole bien et lui me parle comme si j’étais argentin.

Tito est tellement cool qu’il nous propose de nous envoyer par mail les infos concernant son pays, la route des vins à Mendoza, les ranchs dans la pampa Argentine etc…

Tito

Ces personnes nous permettent d’avoir des infos plus authentiques que celles qu’on trouve dans le guide du routard ou lonely planet, c’est comme ça que nous envisageons les voyages, au grès de belles rencontres,  notre périple se construit.   

Termales Santa Rosa de Cabal

[metaslider id=1293]

Ce matin nous prenons la direction des thermes, une source d’eau chaude qui descend du volcan à une température de 40 degrés.

On est agréablement surpris par la beauté du site, très sauvage, avec une cascade d’eau, une petite rivière avec des piscines naturelles, des fleurs. On avait peur que ce soit trop artificiel ! 

On passe un bon moment de détente  entre le froid de la cascade et la chaleur des piscines.

Le soir on décide de gouter la « street food », on a aimé les empanadas, la version des croques monsieur colombien, mais pas aimé les arepa au poulet avec sauce ananas plus sauce Mayo et sauce ketchup.  

[metaslider id=1296]

On termine la soirée au billard (pool) les pros ici jouent au billard: « tres bandas » juste 3 boules.

Et ce soir Sandrine prend sa revanche, grrrrr!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.