Quand la Patagonie nous sourit…

C’est partit pour 22h de bus (encore !!). Mais à peine sortis de la ville, nous sommes bloqués par des camions arrêtés en plein milieu de la route à cause du verglas.

Après 30 mns d’arrêt, notre chauffeur redémarre mais ne dépasse pas les 30 kms/h. Le paysage qui défile sous nos yeux est spectaculaire !

DSC_6349
DSC_6359
DSC_6372
DSC_6375
DSC_6402
DSC_6404
DSC03331
DCIM100GOPROGOPR4029.
previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Shadow

En début d’après-midi, la neige laisse place à la Pampa, des prairies immenses, désertiques où pâturent agneaux, boeufs et chevaux ! Notre bus reprend enfin une allure normale.

L’après-midi se passe assez vite car on en profite pour trier des photos et avancer sur le blog.

Vers 20h30, nous arrivons à la ville de Perito moreno, avec 1h30 de retard, où nous prenons une correspondance pour descendre à « El Chalten », pour environ 11h de trajet (bus de nuit). On se retrouve plus que 9 fous (!!!) à continuer le périple dans un bus de 60 places ! On sympathise avec un Néo-zélandais, sosie de Di Caprio (enfin sur la photo un peu mais en vrai, c’était flagrant !). Sandrine est sous le charme ! En plus d’être cool, il est intelligent (7ème année de médecine !)…bref c’est le blond de Gad Elmalleh…ggrrrh !

Toujours autant de lignes droites en Patagonie. On dormira toute la nuit. On se réveillera juste à l’arrivée à « El Chalten » ! Finalement les 22h sont passées assez vite. On commence aussi à être habitués !

A peine sortis du bus, nous apercevons dans la pénombre, le sommet du « Fitz Roy ». On est surpris de le voir aussi bien car, à Bariloche, un couple d’allemands avec qui on avait sympathisé, nous avaient raconté qu’ils étaient restés ici une semaine sans jamais l’apercevoir à cause d’une météo pourrie….Hummm, la Patagonie nous sourit ?

On prend la photo au cas où on ne le reverrait plus, une fois le soleil levé !

Après une petite pause à notre hôtel « Condor de los andes », on fait une rapide balade dans le centre del Chalten. « Rapide » car c’est le village le plus calme du monde !

DSC_6413
DSC_6425
DSC_6648
DSC_6663
DSC_6683
DSC_6692
DCIM100GOPROG0014125.
DSC_6408
DCIM100GOPROGOPR4041.
DCIM100GOPROGOPR4043.
previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Shadow

Les rues sont désertes, il y a une ambiance de  bout du monde ! Nous sommes en saison basse, nous serons d’ailleurs obligés de changer d’hôtel, car il ferme pour l’hiver !

DSC_6420
DSC_6421
DSC_6426
previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Shadow

ici, nous partons en début d’après-midi pour le mirador du Fitz Roy qui se trouve à 1h30 du village. La météo est pas trop mal, mais on aura mieux !

DSC_6431
DSC_6501
DSC_6520
DSC_6544
DSC_6546
previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Shadow

Nous avons la chance de voir le sommet du Fitz Roy et d’admirer le glacier « Piedras Blancas » qui se trouve un peu plus haut, d’une couleur bleue magnifique !

Ces paysages nous motivent pour faire la rando de « Laguna de los tres » de 25kms pour se rapprocher un peu plus du Fitz roy, pourvu que la météo soit avec nous !

DSC_6433
DSC_6428
DSC_6432
DSC_6450
DSC_6453
DSC_6478
DSC_6480
DSC03351
DSC03356
previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Shadow

Laguna de los tres

A 8h30, il fait encore nuit. On est super motivés, surtout quand la nana de l’hôtel nous dit : « c’est une des plus belles journées de la saison !!! »

On part sur un bon rythme, car on voudrait voir le soleil se lever sur le Fitz Roy. Après 30mns, on aperçoit la montagne éclairée par le lever du soleil.

DSC_6524
DSC_6511
DSC_6534
DSC_6564
DSC_6615
DSC_6618
previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Shadow

La rando est facile pendant 9kms, ça monte doucement, le la vue permanente sur les montagnes, les couleurs d’automne et ce ciel bleu nous émerveillent !

DSC_6575
DSC_6605
DSC_6628
DSC03367
DSC03371
DSC03374
previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Shadow

Après 3h de marche, nous arrivons au pied de la fameuse ascension. 650m de dénivelé sur 1km ! Une petite soupe préparée la veille pour se donner des forces, et c’est partit !

On marche au ralenti, mais après 200m de montée, on est obligés de quitter le chemin qui est complètement gelé. La suite se fera en hors piste. Pas facile, mais moins dangereuse pour atteindre le sommet !

DSC03379
IMG_3122
IMG_3124
IMG_3126
IMG_3129
IMG_3132
previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Shadow

Après 1h15 de montée nous arrivons au sommet. Et là, waouhhh!!! Le Fitz Roy, ce somment mythique, connu des alpinistes du monde entier est bien là, imposant, surplombant un lac dont on avait pas connaissance ! Avec la neige et ce ciel bleu, le décor est parfait !

DCIM100GOPROGOPR4085.
DSC03375
DSC03386
DCIM100GOPROGOPR4086.
DCIM100GOPROGOPR4107.
DCIM100GOPROGOPR4111.
IMG_3119
previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Shadow

On restera environ 1h à admirer l’endroit, à imaginer les alpinistes qui essaient de gravir ce sommet qui n’est pas si haut, 3375m, mais qui est réputé pour être très difficile.

Nous rencontrons un australien, qui s’amuse avec son drône. Les images sont exceptionnelles. En discutant avec lui, on apprend qu’il est partit pour 3 ans et demi à faire des vidéos dans les 4 coins du monde en moto. (1SKY.earth)

Il prévoit de terminer son périple en mars 2020 par l’ascension de l’Everest. C’est dingue, le nombre de gens qu’on croise depuis le début de cette aventure, avec des projets incroyables !

On a du mal à quitter cet endroit, mais on doit penser à rentrer avant la nuit. Après 9h de marche, on arrivera fatigués, mais heureux par cette journée qui aura été exceptionnelle ! On mérite bien une petite bière artisanale !

[one_half padding= »3px 3px 3px 3px »][/one_half][one_half_last padding= »3px 3px 3px 3px »][/one_half_last]

Pour manger

« Almacen Don Manolo » pour le jambon exquis !!

Pour dormir

L’auberge de jeunesse « condor de los Andes »

Une gamme au-dessus et proche des départs de rando, « el rancho grande« 

Pour marcher

Trek « la Laguna de los tres » – Petit conseil : descendre près du lac pour voir l’ autre lac, puis revenir par le « lac capri »

Trek laguna torre« . Une fois au lac, marcher sur la crête jusqu au bout pour surplomber le glacier.

9 réponses à “Quand la Patagonie nous sourit…”

  1. Christian R dit :

    Encore Bravo
    Je regarde les photos et j’ai la chair de poule. Je suis estomaqué…
    Continuez…
    Bisous d’Antony

  2. steph dit :

    c ‘est toujours plus beau ….jusqu’ou irez vous ? merci pour ce superbe reportage ! en plus vous êtes de plus en plus doués pour les photos je trouve ! bravo ! cap cap encouragement ! et des bisous !

    • drinesan dit :

      Waouhhhh…merci pour ces encouragements ! A moi aussi les mots me manquent ! 😉 Besos bonito hermano !!

    • Christian dit :

      Waouh merci frangin c’est sympa d’avoir des encouragements ça nous touche c’est cool.pour les photos il faut reconnaître que la Patagonie est exceptionnelle c’est vraiment un endroit qui te marque.bisous

  3. Did dit :

    les photos avec la bière à la main c’est plutôt le Fitz Patrick.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.