Medellin

MEDELLIN

Aujourd’hui direction Medellin, environ 6 heures de bus  au programme.

Le bus emprunte une route de montagne très fréquentées par des énormes camions qui montent les cols a 20 km/h, des gamins en vélo en profite pour s’accrocher au pare-choc. (voir vidéo ci-dessous)

Les paysages sont superbes, des montagnes verdoyantes a perte de vue, quel beau pays.

L’arrivée vers 17h nous permet de voir la ville de jour, ville entourée de montagnes à 360 degrés.

Pablo Escobar

Medellin, ce nom mythique, nous faisait fantasmer, la ville des cartels, des trafics de cocaïne, de Pablo Escobar, (on avait regardé la série Narcos avant de venir) brefs, excités et en même temps un peu méfiants tout de même.

 

Récompense promise à l'époque pour la capture de Pablo Escobar

Récompense promise à l’époque pour la capture de Pablo Escobar

Le gérant de l’hôtel nous rassure de suite et nous propose de nous accompagner a la pizzeria .(première fois qu’on est escortés pour manger une pizza 3 fromages…)

On est situé dans le quartier Bolivariana à 300 m des restos et bars.

L’ambiance est particulière, les magasins de vente d’alcools sont fermés avec une grille ou le vendeur passe les bouteilles entre les barreaux, les résidences sont clôturées avec du  barbelé, il y a beaucoup de 4×4 aux vitres tintées, on n’est pas rassurés a 100%.

La ville de Medellin au début des années 1990 était la ville la plus dangereuse d’Amérique latine, et la violence est toujours d’actualité.

On ne s’éternise pas, après avoir mangé la pizza nous prenons la direction de notre hôtel. Courageux mais pas téméraires.

La visite de Medellin n’est pas si facile car les distances sont très grandes entre chaque quartiers, heureusement il y a le métro.

On se rend al poblado, le quartier des gringos ou se côtoient banques et centres commerciaux pour racheter notre batterie d appareil photo…la chaleur et les grandes avenues nous épuisent!

On change de quartier et retrouvons nos petites cantinas colombiennes a 8000 pesos le menu! On se balade au parc Botero et au musée de la mémoire, sous un soleil de plomb! on rentre déçus par cette grande ville, du moins pour cette première journée.

[metaslider id=1399]

C’est la première fois ou on ose pas sortir notre « matos » pour faire des photos par peur de se le faire braquer, c’est dommage.

Comme disent les colombiens « No dar papayas »

don t give papaya!

« ne pas donner le bâton pour se faire battre »

Ce soir on se rattrape on trouve un resto a 300 m de chez nous : »dejamequetecuente » : « laisse-moi te raconter », on se régale avec de superbes  brochettes de poulet accompagnées de pommes de terre, délicieux.

Ce bon repas nous réconcilie avec Medellin, si señor !!!!

El metrocable de Medellin.

Impressionnant ce téléphérique   il nous amène tout en haut de la ville en survolant les favélas (barrios) la ou il y a quelques années on pouvait se prendre une balle perdue.

On se croirait en station de ski.

Redescente du parc Arvi

Au sommet il y a un petit marché artisanal sympa avec aussi fruits, desserts, et sandwichs à volonté.

La plupart des touristes a Medellin sont colombiens….très peu d européens! On ne sait pas si la réputation sulfureuse reste ancrée chez les voyageurs. Rien à voir avec bogota !

Ici tu sens que c est chaud!

On ne peut pas s aventurer ou on veut. On demande a chaque fois les conseils bienveillants des colombiens avant de changer de rue ou de quartier… a une rue près tu peux te retrouver dans un quartier craignos! On discute partout ou on passe, ce sont des petits bouts de vie de 10 a 15 mns a chaque fois! Humainement, on se régale!

Medellin, on aime pas trop, mais on trouve toujours quelque chose à faire ou à manger!

Après un petit repos d 1/2h a l hôtel on part faire l apéro a pueblito paisa, cet ancien petit pueblo colonial jonché  sur une colline qui permet de dominer Medellin a 360 degrés.

[metaslider id=1361]

[metaslider id=2095]

2 réponses à “Medellin”

  1. Claire dit :

    Merci de partager cette aventure avec nous tous. Je me régale de vous suivre. Ça a l’air trop beau la Colombie. Bientôt le Pérou… C’est le compte à rebours los amigos….!
    Big kisses

  2. Did dit :

    Medellin petit homme, dans la vie il faut que ça glisse …
    C’est un bien beau reportage les gars.
    Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.