Florianopolis

La ville située sur l’ile de Santa Catarina, est réputée pour ses plages magnifiques et pour les vagues, qui en font un paradis pour les surfers ! On a trouvé une pousada dans notre budget, mais personne sur les forums n’avait précisé « voiture obligatoire ! ». Nous étions isolés, loin de tout ! Nous avons donc pris le bus tous les jours, mais ici, c’est dingue, on est obligés de repasser par le terminal à l’autre bout de l’ile, pour prendre un 2eme bus qui t’amène à ta destination finale. Les correspondances peuvent durer 1h, on a passé pratiquement 2h le matin et autant le soir pour aller à la plage : on connait mieux le terminal de bus que la plage, horrible !

Christian attend son bus désespéré...

Christian attend son bus, désespéré…

[one_third padding= »2px 3px 2px 2px »]

File indienne "hyper" respectée au Brésil !

File indienne « hyper » respectée au Brésil !

[/one_third][one_third padding= »3px 2px 2px 3px »][/one_third][one_third_last padding= »3px 3px 3px 2px »]

Hey Hey !! je suis en tête !

Hey Hey !! je suis en tête !

[/one_third_last]

Le pire c’est que bien souvent les restaurants et bars étaient fermés car nous sommes hors-saison depuis le mois de février ! D’ailleurs, le propriétaire de notre guest house nous a dit travailler à fond 2 mois de l’année : en Décembre et en janvier, incroyable ! On avait jamais vu ça !

Point positif, le temps magnifique durant ces 4 jours et les très belles plages : praia de »barra de lagoa », praia Molhe..On a lézardé pas mal sur les plages et profité des derniers rayons de soleil brésiliens, car les 2 prochains mois nous serons pratiquement en hiver, en Argentine et au Chili.

[metaslider id=4049]

Ce soir nous nous régalerons avec des brochettes de viande succulentes dans une « Churrascaria », resto spécialisé dans la viande, qui a une très bonne réputation au Brésil.

Quand on pense avoir terminé, la serveuse arrive avec un nouveau plat ! Décidément, les Brésiliens ont un sacré coup de fourchette. On avait pas mangé de viandes de boeuf depuis longtemps, mais ce soir on se rattrape !

[one_half padding= »2px 2px 2px 2px »][/one_half][one_half_last padding= »2px 2px 2px 2px »][/one_half_last]

Brochette d'ananas rotie et confiture de lait !

Brochette d’ananas rotie et confiture de lait !

[one_half padding= »2px 2px 2px 2px »][/one_half][one_half_last padding= »2px 2px 2px 2px »][/one_half_last]

On passera notre dernière soirée à « Lagoa de concecao », et là…miracle, du monde, de l’animation…enfin ! Il faut dire que ne parlant pas le portugais, on tchatche beaucoup moins et du coup on a pas les bons plans habituels que nous arrivons à avoir en discutant !

C’est bien ici qu’il faut séjourner, à Concecao, car ça permet d’être près des belles plages, des restos et des bars, tout ça situés entre le lac et l’océan !

Il y a même des dunes de sables pour faire du sandboard, comme nous l’avions fait au Pérou.

Nous terminons notre soirée dans un « food park », il s’agit d’un parc avec tables, concerts, skate park, autour duquel sont installés pleins de food truck, avec des cuisines du monde, trop bien !

Sandrine mangera Libanais, et je mangerai mexicain !

Demain, départ pour Iguazu, 15h de bus pour s’y rendre.

[metaslider id=4076]

Pour manger

« Tapioca de Maria »

Park food à « lagoa de conceicao« 

Conseil

Changer de bus au terminal, pour éviter de devoir acheter deux tickets.

Une réponse à “Florianopolis”

  1. Did dit :

    Avec ces plats de viande appétissants, vous deviez vous dire « le plat net est à nous ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.