Voyage sur une autre planète…

Vue du Sud Lipez

Jour 1 : la découverte du Sud Lipez

Il sera impossible de décrire ce que nous avons vu et vécu pendant ces 4 jours. Les paysages traversés dans le sud Lipez et dans le salar d’Uyuni m’ont apparus comme un échantillon de ce que la pachamama (la terre mère) pouvait faire de mieux, de plus beau…

Nous avions calculé le départ en fonction de la météo. On a eu un ciel bleu marine et un soleil qui nous a chauffés entre 25 et 30 degrés à plus de 4500m d’altitude tous les jours.

Nous étions embarqués dans un 4×4 avec Nelson, le canadien, super tchatcheur et ouvert, Roberto (dit John Travolta) le chauffeur, le plus prudent de Bolivie, et Liz (Shakira), notre super cuisinière qui nous a concocté des petits plats de ouf, dans des endroits insolites !!

Tous les 6 nous avons parcouru 1050kms, pris plus de 1000 photos chacun, mangé 4 chupa chup et écouter 4 ou 5 fois la playlist love de Roberto…tout ça dans une ambiance de colonie de vacances !!!

Notre caravane de jeeps

Durant le trajet, on avait l’impression d’être devant un reportage de la chaine « national geographique ». Par la fenêtre, on apercevait des lamas, des Vigognes (sorte de petit lama sauvage alors que les lamas, eux sont domestiques), des flamants roses et aussi des autruches. Incroyable !

Ce sont nos échanges avec d’autres voyageurs qui nous ont permis de faire ce tour à l’envers, comme nous avons bien fait !

previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Shadow
Slider

On a préféré descendre plus au sud et partir de Tupiza au lieu de partir d’Uyuni, comme font la plupart des voyageurs. Nous étions 6 jeeps au départ de Tupiza, contre 80 au départ d’Uyuni. On avait donc le privilège d’être quasi seuls lorsqu’on s’arrêtait faire des photos…

Route sinueuse du Sud Lipez

Jour 2 : traversée de l’altiplano

[one_third padding= »3px 3px 3px 3px »]Claire, Christian et Sandrine dans le Sud Lipez[/one_third][one_third padding= »3px 3px 3px 3px »]DSC_3280[/one_third][one_third_last padding= »3px 3px 3px 3px »]DSC_3273[/one_third_last]

previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Shadow
Slider

On s’est bien marré entre Claire qui parlait Quechua, Roberto qui nous communiquait son rire si naïf, Christian qui nous a fait son striptease, car il avait oublié son maillot de bain, il avait quand même gardé son bonnet pour se baigner dans ces thermes à plus de 35 degrés. Et quel bonheur lorsqu’on sort du lit gelés ! Car la nuit on a eu très froid !!!

Nuits fraiches dans le Sud Lipez

Visite des Geysers

Jour 3 : entre lac obscur, canyon et far-west…

[one_half padding= »3px 3px 3px 3px »]DSC_3468[/one_half][one_half_last padding= »3px 3px 3px 3px »]DSC_3470[/one_half_last]

Dormir dans un hôtel de sel

Il faisait jusqu’à -15° dehors, 10° dedans. On dormait en dortoir dans une atmosphère bon enfant. La dernière nuit au salar était vraiment top. L’hôtel était fait de sel…les briques, les tables, tabourets, lits…tout était de sel !

On se serait cru dans une paillotte à part que le sol était en sel. C’est la seule nuit où nous avons eu chaud. On en déduit que le sel est un super isolant !

Jour 4 : LE Salar d’Uyuni

Jeep traversant le Salar d'Uyuni

Un des avantages de faire le tour à partir de Tupiza, c’est qu’on a terminé par le plus beau : le salar d’Uyuni avec un lever de soleil à 6h du matin complètement hors du temps. Probablement un des plus beaux, que nous ne reverrons jamais. Roberto nous a arrêté au milieu du désert, où il y avait 2 à 5 cm d’eau, nous avions donc eu le droit au paysage en miroir…le waouhh international prend ici tout son sens ! Les images parlent d’elles-mêmes.

Lever du soleil avec le reflet de l'eau dans le salar d'Uyuni

Après discussion tous ensemble le soir, pour décider où on veut voir le lever de soleil et à quelle heure on veut partir. On décide de se lever à 4h45.

Après s’être engagé seul sur le chemin, quelques minutes plus tard, nous apercevons une file de voiture qui nous suivent. Un bal de lumière commence donc.

Ballet de phares au lever du soleil (salar d'Uyuni)

Chacun prenant le chemin qu’il souhaite puisqu’il n’y a pas de route à proprement dite sur le salar. On se serait cru dans le Paris-Dakar qui est passé ici en 2014.

Paris-Dakar au salar d'Uyuni

La vue de l’ile de Incahuasi, offre un panorama à 360° sur le désert de sel avec au premier plan des centaines de cactus rigolos de plus de 3m de haut. On aura le droit au petit déj, sur le salar, puis une partie de foot avec les jeunes allemands sympathiques qui restera un bon souvenir.

Fotos locos !!!

Pour finir en beauté…on s’est bien marrés à « essayer » de réaliser les fotos locos ! Après avoir pensé à plusieurs scénarios tous ensembles, on s’est aperçu que c’était beaucoup moins évident que nous le pensions !

Nous avons donc appelé un ami, Roberto, 4 ans d’expérience et des milliers de photos à son actif, qui’ s’est prêté au jeu et nous a permis de faire quelques clichés bien sympathiques.

On se souviendra du dicton de Roberto : « Todo es posible, nada es seguro !)(tout est possible, rien n’est sur !)

Quelques anecdotes…

On a bien rigolé lorsque claire a demandé au petit déj, du coca à Liz, notre cuisinière, qui est revenue avec des feuilles de coca pensant que claire avait mal à la tête.

Lorsqu’on s’est retrouvés devant les flamands roses et que j’ai demandé à Claire et Nelson s’ils voulaient voir décoller les oiseaux, ils pensaient que je rigolais, mais lorsque je me suis mis à siffler, on a eu un décollage magnifique des flamands roses, qui se sont permis de passer juste au-dessus de nous pour le plus grand plaisir des photographes. Moment magique : les oiseaux, la lagune bleu turquoise, et le volcan en arrière plan…juste trop beau !!

Making of « fotos locos »

Retour à la civilisation

La fin de l’aventure se termine à 14h à Uyuni, ville sans charme. On dit au revoir à Roberto et aux voyageurs rencontrés durant ce trip. Certains partent pour Sucre, d’autres pour Potosi, le lac Titicaca, le Pérou…pour nous c’est direction La Paz.

Hélas, les bus ici circulent la nuit et partent donc à 20h. Pas grand chose à faire en attendant, si ce n’est se poser dans un café et trier nos xxx photos. Le bus de nuit est confortable, les sièges s’inclinent à 160° !! on est tellement crevés qu’on se réveillera tous les 3 à La Paz à 6h du matin. On décide d’enchainer tout de suite et de prendre un colectivo pour arriver 2h après à Coroïco (dit régulièrement Cocorico). Ville où se trouve le fameux « camino de la muerte », 3h30 de descente en VTT.

Pour manger à Tupiza

Une toute petite adresse, pas facile à trouver…mais qui vaut le coup ! « Eli & mar »

Pour faire l’excursion

Organisé par « l’hôtel la Torre« . Il faut demander si possible à avoir Roberto comme guide.

7 réponses à “Voyage sur une autre planète…”

  1. PRIGENT dit :

    Salut à vous les voyageurs,
    Vos photos de la mer de sel sont magiques !!!
    Je pense que votre petit groupe a passé de bons moments ensemble dans ces endroits hors du temps , cela se ressent dans vos photos SUPERBES.
    Merci à vous de nous faire partager ces moments
    Desbiseslise
    kenavo vaches cochons ….

    • drinesan dit :

      Oi Lise !! C’était carrément magique…le reflet du lever du soleil était particulièrement incroyable. Tu perds tous tes repères ! Beijos de Ilha Grande où on se la coule douce…

  2. did dit :

    Oups, désolé pour la répétition. Déjà qu’une fois c’est relou …

  3. did dit :

    les photos sont magnifiques, vous étiez au top. Il faut dire que les fotos locos motivent.

  4. did dit :

    Les photos sont magnifiques, vous étiez au top. Ils faut dire que les fotos locos motivent.

  5. Claire dit :

    Muy bonita mis amigos
    Toute l’émotion me revient!
    Quel beau voyage ensemble
    Amiga
    Quechua Chips xx

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *