Les rizières de Yuanyang..

Ici, dans cette région, vivent plusieurs ethnies qui sont reconnaissables à leurs tenues de différentes couleurs.

On ne voit que des femmes travailler, que ce soit dans les rizières, sur les routes, en maçonnerie à porter les briques…les hommes, eux sont tranquilles à fumer, discuter et picoler !

La chine avance surtout grâce aux femmes…en tous cas, dans le Yunnan !

La météo est mauvaise depuis quelques jours. Mais heureusement, on a le droit à une petite éclaircie, qui nous permettra de faire quelques photos et de découvrir enfin les beaux panoramas…

previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Shadow
Slider

Les paysages façonnés par ses habitants, depuis plus de 1000 ans sont magnifiques. Il n’y a qu’une récolte de riz par an. Celle-ci aura lieu dans 8 jours. On est très chanceux de voir ces couleurs verts et jaunes, qui disparaitront dans quelques jours.

La récolte dure 1 mois et est suivi d’une grande fête. Au Yunnan, le riz est entièrement consommé sur place.

 

previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Shadow
Slider

On s’organise une journée pour pouvoir se rendre aux plus beaux points de vue du coin, avec belinda, la patronne de notre hôtel.

Le matin, au réveil, il pleut averse. On décide de partir quand même. On aura eu raison car le beau temps arrivera enfin en fin de matinée ! Le 1er village est surnommé le « Mushroom village ». Les maisons aux toits de chaumes font penser à des petits champignons.

previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Shadow
Slider

Les habitants sont extrêmement pauvres. Leurs animaux habitent avec eux, on peut voir des buffles et des cochons au sous-sol. Puis au-dessus les pièces à vivre pour les enfants, parents et grands-parents ;

previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Shadow
Slider

Dans ces minorités, la loi autorise à avoir jusqu’à 4 enfants, contrairement au reste de la Chine, où on ne peut avoir que 2 enfants depuis seulement 2015 ? Car entre 79 et 2015, la loi en Chine imposait l’enfant unique pour limiter la croissance démographique. (n’oublions pas qu’ils sont quand même 1,3 milliards de chinois…et moi, et moi, et moi, comme disait Jacques Dutronc !!)

L’intérieur de ces maisons est vraiment très rudimentaire. On se croirait à l’époque de nos grands-parents. On est vraiment dans la Chine profonde ici. Deux restaurants, quelques hôtels plutôt rustiques (d’ailleurs on changera d’hôtel pour un autre plus confortable, car depuis 2 nuits, c’est plutôt bof !

On a la chance de trouver un resto tenu par deux chinoises qui parlent anglais, et leur cuisinière est top ! On se régale et on sympathise avec elle. On s’y sent tellement bien qu’on y retourne 3 jours de suite !!

On ne se lasse pas de s’émerveiller devant ces paysages si changeant. Les nuages apparaissent et disparaissent à tout moment. La lumière sur les rizières transforme en un instant les couleurs !

previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Shadow
Slider

On s’interroge sur le ressenti des personnes qui travaillent dans ces rizières. Sont-ils toujours admiratifs ? Ou pour eux ces paysages sont normaux et font partie de leur quotidien ? Mon chinois limité ne me permettra pas d’avoir la réponse ! On ne regrette finalement pas d’avoir fait toutes ces heures de bus !

4 réponses à “Les rizières de Yuanyang..”

  1. Did dit :

    Il s’en passe de belles dans ce Mushroom village: au sous sol, monsieur scie en attendant les buffles, alors qu’au dessus, madame sue en attendant les bifles.

  2. Did dit :

    Christian beau gosse avec son chapeau de paille, on dirait Brad Pitt dans le film « Et au milieu coule une rizière ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *