Petit séjour à Sucre…

L’atterrissage à Sucre se fait en pleine campagne. Seulement des champs autour de nous, on se demande si on est au bon endroit.

Arrivés à Sucre, on se dirige vers un hotel repéré sur les forums. L’hotel Pachamama et son propriétaire très sympathique, (normal il s’appelle Victor !!) nous plait beaucoup. Les chambres propres autour d’un petit jardin, rendent l’endroit hyper agréable.

[one_half padding= »3px 3px 3px 3px »]IMG_20170328_091016[/one_half] [one_half_last padding= »3px 3px 3px 3px »]IMG_20170328_091031[/one_half_last]La cuisine est super équipée ! Claire nous cuisinera de bonnes pastas, et Christian, un super guacamole !! Quand à moi j’essaie d’avancer sur le blog, mais internet et la Bolivie, ça fait 2 !!

[one_half padding= »3px 3px 3px 3px »]IMG_20170328_185138[/one_half] [one_half_last padding= »3px 3px 3px 3px »]IMG_20170328_190654[/one_half_last]

Le lendemain nous nous inscrivons au trek de Maragua avec l’option 2J+1N, que l’on passera en refuge. Nous avons opté pour l’agence « Condor Trekkers » qui a bonne réputation. De plus, son propriétaire australien, réinvestit la totalité des bénéfices dans des projets humanitaires auprès des communautés de la région. On croise d’ailleurs un jeune français qui est « volontaire » et aide l’agence parmis beaucoup d’autres étrangers.

Au programme du Jour 1, il y a 8h de rando, et au Jour 2, 5h, mais sans problème d’altitude car nous sommes à 2400m.

L’après-midi, on visite cette très jolie ville étudiante et ses maisons aux façades toutes blanches, et son marché ou nous achèterons les légumes pour notre repas de ce soir, cuisiné à l’hôtel.

Rando au cratère de Maragua

RDV à 6h30 à l’agence « Condor Trekkers ». On nous avait prévenu que nous devions nous répartir les repas pour les 2 jours dans nos sacs. Mais quelle surprise lorsque Paty, notre super guide, nous tend des tupperware énormes !! Sandrine a été obligé d’emprunter un sac à dos pourri pour faire le trek et Claire de porter un sac à la main…pour ma part j’avais déjà pris mon gros sac.

Après 1h de bus, nous arrivons au départ du trek où nous prendrons un petit déj, entouré de montagnes, face à une église, au milieu de nulle part.

[one_half padding= »3px 3px 3px 3px »]DSC_2651[/one_half] [one_half_last padding= »3px 3px 3px 3px »]DSC_2652[/one_half_last]

Dans une petite succursale de l’église, réservée à l’origine des espagnols, aux autochtones, car ils ne pouvaient prier dans les mêmes églises, nous faisons une offrande de feuilles de coca à la Pachamama pour nous porter chance.

Sabine, une allemande seule en tour du monde et très sympa se joint à nous. Nous serons donc 5 avec Patty et je serai encore le seul mec !

20170329_173237

On attaque la descente, par le chemin des incas, qui dure environ 1h. Puis nous suivons la rivière, que nous longerons pendant 5h. Enfin à 14h on a le droit à un picnic très copieux et très bon, préparé par Paty. La rando est pour le moment agréable, mais n’a rien d’exceptionnel !

Le plus difficile, commence après le déjeuner. On traverse un pont suspendu assez long puis 45mns de montée avec des passages délicats à négocier. Ca se corse !

Notre marche est ponctuée par des rencontres avec les quelques personnes de la communauté Quechua, qui habitent dans ces régions retirées. Ils  connaissent bien le rituel des guides et viennent se réapprovisionner en feuilles de coca, qui les aident à tenir le coup dans cet endroit loin de tout. Nous avons même croisé une petite de mamie de 90 ans qui vit seule et qui met 3 fois moins de temps que nous à grimper la montagne …Incroyable !!! La coca est une vraie institution ici, et ne choque absolument personne, mais pour nous ce rituel est un peu bizarre. De les voir traverser des champs en courant avec leur petit sac pour récupérer leur « dose » nous met un peu mal à l’aise.

20170329_180724

Après 10h de marche, nous arrivons enfin au village de Maragua (dit « Marawa »), le cratère est impressionnant, surtout par sa dimension et les formes en pétales sur les montagnes (non, non nous n’avons pas abusé de la coca !!). Nous ne sommes pas sûres s’il s’agit d’un cratère de volcan ou du résultat d’une météorite…aucun scientifique n’a pu vraiment confirmer ces infos, car les locaux ont peur des étrangers qui pourraient modifier leur environnement. Leur religion, appelée « Cosmologie Andine » est une des raisons principales. Car pour eux les éléments naturels tels que la lune, le soleil et la terre (dite la Pachamama), sont primordiaux. Les églises, ne sont d’ailleurs pas du tout fréquentées dans ce coin.

On a une belle surprise en arrivant, car nous nous attendions à un refuge basique, or on a droit à de charmantes petites maisons, où il fait même chaud !

Au menu, soupe et pastas avec une bande de voyageurs au long-cours, comme toujours ! La plupart des voyageurs que nous rencontrons sont sur les routes pour au minimum 6 mois…énormément de français !!

Le second jour, nous montons au volcan d’où nous pouvons apprécier la vue à 360 degrés du cratère. Le cimetière de Maragua a été fait à cet endroit, pour que les morts soient plus près du ciel et des étoiles. Les tombes, ici n’ont pas de fleurs comme chez nous, mais sont entourés de rubans. Pas non plus de date de naissance !

DSC_2812

Puis nous redescendons visiter un musée, où un passionné un peu excentrique, nous présente différentes pièces archéologiques trouvées sur le site. Nous terminons en musique, avec danse, chant…insolite !! Voilà Claire qui joue de la flute de pan, christian de la guitare et moi des maracas fabriquées à partir de dents d’animaux…délire !!

Après 5h de marche, nous arrivons à la jeep, qui nous amènera à Sucre.

[one_half padding= »3px 3px 3px 3px »]DSC_2855[/one_half][one_half_last padding= »3px 3px 3px 3px »]DSC_2858[/one_half_last]

On fêtera la fin du trek avec un bon diner ou la note sera salée ici à Sucre…

Pour boire un verre

Le Gourmet mirador qui surplombe la ville avec un chouette jardin

Pour manger

Marché couvert à l’étage pour manger local et pas cher. Essayer le chorizo grillé qui est une des spécialités de la ville !

Pour dormir

Hôtel Pachamama, un joli jardin entourées de chambres bien aménagées et spacieuses. Le top une cuisine suréquipée !!

Pour organiser un trek

« Condor Trekkers », tenu par un australien qui réinvestit les bénéfices dans des projets humanitaires locaux. Les guides sont tous supers sympas !!

Pour se déplacer

Vérifier les prix de la compagnie aérienne BOA pour prendre des vols internes. Vaut vraiment le coup parfois !

Et si c’était à refaire ?

Pas sûre d’y aller…On a pas trouvé cette ville exceptionnelle…

2 réponses à “Petit séjour à Sucre…”

  1. Did dit :

    C’était une randonnée tranquille où vous n’avez pas eu besoin de cane, à Sucre.

    • drinesan dit :

      Salut Didier j’ai réussi à placer le salé sucre avant toi mais tu as toujours du répondant trop fort le dis christian

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *