Nouvel an sous le soleil Cambodgien…

Nous voilà embarqués dans notre mini-van VIP aux magnifiques rideaux « purpre » que stephane affectionnera particulièrement … Il se sent déjà un peu chez lui !

On arrive à Kampot, petite ville à l’architecture coloniale, traversée par une rivière « Preaek Tuek Chhu ». Elle est réputée mondialement pour son fameux poivre. Notre hébergement hors de la ville, en bord de rivière est top ! Les vacances peuvent démarrer …

On goutera nos 1ers plats Khmers…qu’on a vraiment kiffés ! Amok de poisson, au lait de coco, et Beef lok lak, un peu épicé…

On retrouvera notre aventurière Myriam, pour la 4ème fois dans ce tour du monde (après le Laos où on l’a rencontré et le Vietnam..) ! Une nouvelle occasion de trinquer ensemble dans un pub irlandais avec une ambiance bien festive !! Le nouvel an approche…

Notre chouette bungalow n’étant libre qu’une nuit, on décide de partir sur Rabbit Island quelques jours avant de revenir sur Kampot pour le nouvel an.

A nous Rabbit Island

Kep, est à seulement 30mns de bus de Kampot. Cette petite ville, située à la frontière vietnamienne, est connue pour son crabe bleu…fameux accompagné du poivre de kampot !

[one_half][/one_half][one_half_last][/one_half_last]

On prend donc un bus pour Kep…puis on enchaine un tuk-tuk qui nous amène au meilleur resto de crabe de la ville…C’est donc illico presto qu’on part gouter cette spécialité…la cadence des Maury est bien là…c’est en 15 mns qu’on avalera ce crabe, car le tuk tuk nous attend pour nous amener au bateau !!

[one_half][/one_half][one_half_last][/one_half_last]

Les cambodgiens sont adorables, on discute et rigole partout où on passe ! Un vrai régal !

Rabbit Island ou Koh Tonsay

En s’approchant de l’ile, on sent bien que cette destination est exactement ce qu’on cherchait : cocotiers, plage bungalow…très sauvages ! Ca devrait le faire…

La cerise sur le gâteau…pas de wifi, pas de shopping non plus (enfin presque !!).

Ca fait pas de mal de temps en temps ! L’électricité fonctionne sur générateur de 18h à 22h…

Le programme sera donc très simple : coconut, hamac, baignade, massage, bonnes bouffes khmer et cocktails à 1€50 !!! Il fait super beau, on est juste heureux !!

 

previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Shadow
Slider

Les quelques bungalows sont pour certains supers jolis, bordés de pelouses et de cocotiers !

Le notre sera situé juste au dessus d’une famille de poules et coqs qui nous taperont un peu sur les nerfs…mais bon on commence à être habitués ! Les coqs sont vraiment universels !!

La plupart des touristes viennent à Rabbit pour la journée. A partir de 17h l’ile se vide et on peut alors se relaxer face à la mer pour admirer de magnifiques couchers de soleil … On se sent vraiment privilégiés !

previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Shadow
Slider

Le lendemain on décide de bouger un peu quand même !! On s’organise une sortie en bateau, juste tous les 3. Au programme, snorkelling et pêche. Hélas, à pas grand-chose à voir ! Le corail est mort et il n’y a quasi aucun poisson ! On s’initiera à la pêche, avec en guise de canne une petite bouteille en plastique voire une bouteille de laque !! Mais la patience et les maury, ça fait 2. Heureusement que sandrine était là pour sauver notre honneur !! Elle pêchera un barracuda d’1m20 après 1h de combat acharné (non on déconne…) Un petit poison de taille moyenne dont on ne connait toujours pas le nom…

previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Shadow
Slider

On continue la balade, direction l’ile de Pou (soit crotte en anglais)…on comprendra mieux pourquoi plus tard.

Cette ile abrite 150 familles qui vivent en totale autarcie, uniquement de la pêche. Le bateau jettera l’ancre à une centaine de mètres, dans une turquoise. La plage a l’air magnifique.

previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Shadow
Slider

C’est le sac sur la tête qu’on approche de la plage et là, surprise, plus on approche plus on devine des déchets, des milliers de plastiques partout ! Les locaux n’ont pas l’air dérangés !

Il faut traverser une déchetterie pour aller à la rencontre des villageois, sans chaussures !!! Hummm, sympa….

On trouve le « PMU » du village, où les locaux affluent pour venir nous observer. Le moindre de nos gestes les fait marrer. Heureusement, une petite fille de 8-9 ans se débrouille bien en anglais. Elle sera donc notre traductrice. On partagera un de ces moments hors du temps, avec des  cambodgiens, qui vivent au jour le jour.

On sera quand même surpris de voir ces gens qui habitent au milieu de ces déchets et qui s’en fichent. Autant le tourisme de masse fait des dégâts, autant il en faudrait à certains endroits pour avoir une plage un peu plus propre ! Surtout que l’endroit était vraiment paradisiaque !

Vous l’aurez bien compris, cette ile ne se prête pas du tout à farniente et baignade…On n’y trainera donc pas.

De retour sur notre petit coin de paradis, on finira la journée en beauté avec un massage sur la plage au coucher du soleil…

previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Shadow
Slider

Le retour vers Kep sera agité … On s’installe à l’avant du bateau prêts à kiffer la balade, lorsque 2mns après être partis on se prend une 1ère vague, qui nous calme.

On part vite se réfugier à l’arrière ! Mais plus on avance, plus le bateau tangue et on se prend des vagues de plein fouet ! Heureusement, que les gilets de sauvetage sont là pour nous servir de bouclier. Stéphane quand à lui s’est réfugié près du capitaine accroché comme une moule sur son rocher ! On finira tous les 3 trempés et bien contents d’arriver !!

Au port, on trouve un chauffeur de tuk-tuk sympa avec qui on négocie d’aller à Kampot directement. On négocie une halte dans un café pour se sécher un peu avant de reprendre la route ! car on est vraiment trempés ! On offre un café à Mike, notre chauffeur ! Les cafés dans les endroits pour touristes sont généralement sans sucre. Comme presque tous les asiatiques, il mettra la moitié du pot de sucre dans sa tasse ! Sauf qu’après avoir bu une gorgée, il se rend vite compte que c’était …  du sel !! Le pauvre !

De retour à Kampot, après avoir déposé nos affaires à l’hôtel, on enfourche notre scooter, sans casque, cheveux au vent, on part à la découverte de la campagne environnante !

A chaque fois qu’on croise les locaux, on a le droit à un « Hellloooo !!! » avec de grands sourires comme d’habitude… On s’arrêtera partager une petite partie de volley avec les enfants. Ce sport est ici présent dans chaque village ! C’est le sport national, beaucoup plus que le foot !

previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Shadow
Slider

Après avoir mangé pas mal de poussières, on s’arrête au bord du fameux « secret lake », qu’on a quand même trouvé !

On opte pour le « khmer roots café » tenu par un papa gâteau, qui entouré de ses 4 enfants, s’affaire à préparer le nouvel an. Il est fier de nous montrer le gâteau qu’il leur a préparé ! Un magnifique gâteau pleins de couleurs et de crème…à l’américaine !!

On est complètement bluffés de voir comment les petits magnent déjà les hachoirs de cuisine. Chez nous ce serait impensable !!

Ils sont en autonomie, ils hachent menu-menu, les herbes et épices qui serviront à mariner le poulet, que le papa est en train d’égorger avec le petit frère…

previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Shadow
Slider

En rentrant, on décide de se faire shampouiner pour être tout beau tout propre pour passer le cap de cette nouvelle année ! Magnum se transforme alors en Clarke Gable !

[one_third][/one_third][one_third][/one_third][one_third_last][/one_third_last]

Par contre, la chemise ananas, elle, sera toujours à l’honneur…et bien plus encore !!

previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Shadow
Slider

On embarque Myriam avec nous pour cette dernière soirée de l’année !

On démarre les hostilités sur le toit-terrasse d’un hôtel, où la musique nous attire.

Le côté sympa, c’est que toutes les 30 mns, on avait le droit à une tournée générale de shooter « vodka-citron-chantilly » offerts par la maison !! Olé, la soirée s’annonce arrosée !!

On continue notre soirée sur les berges de la rivière où sont installés des centaines de famille cambodgiennes qui fêtent le nouvel an tous ensemble de cette façon. Chaque famille a installé une grande paillasse où ils mangent à même le sol, tous ensembles. Les glacières sont pleines de bières, qu’on nous offre volontiers tellement ils sont gentils et généreux ! Les bébés dorment dans les hamacs, malgré la musique à fond qui sort de leur grosses enceintes. Ils sont super équipés et l’ambiance et super festive !! On ne met pas le feu aux voitures ici !! Malgré la foule,  il n’y a aucun flic pour assurer la sécurité ! Tout se passe dans la bonne humeur et dans le respect de l’autre…

On se déhanchera avec une petite famille sur des airs de despacito qu’ils adorent !! Une fois de plus…on l’aura entendu partout depuis notre 1er jour en Colombie !

Pour continuer à danser on part direction le « banyan tree »…l’endroit branché de kampot où les dj s’enchainent toute la soirée ! Dès qu’on arrive, on se demande d’où sortent tous ces touristes américains/australiens qu’on a jamais vu dans la journée à Kampot ! Un peu déçus de constater qu’il n’y a pratiquement pas de locaux …Aux 12 coups de minuit, à part les feux d’artifice, pas grand-chose se passe. Nous, on s’en fiche…on hurle comme à notre habitude mais, visiblement, les embrassade c’est typiquement français !!!

previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Shadow
Slider

On passera sur la soirée sur le dancefloor où les djs passent de la bonne musique. Les cocktails sont vraiment pas chers comparés à chez nous… On rentrera à l’aube en tuk-tuk avec chauffeur !! Pas de problème de contrôle d’alcotest !!

Il est 10h du mat, il fait déjà 30°, l’année 2018 commence bien …

Une réponse à “Nouvel an sous le soleil Cambodgien…”

  1. Did dit :

    Ah, les frères Maury, ils sont parfois épuisants Kampot.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *