Direction la côte est…de Moeraki à Dunedin

Après une semaine et 1400kms au compteur, on a traversé seulement 2 villes : Christchurch et Oamaru. Car la NZ, c’est la nature à l’état sauvage, on ne voit que des lacs, des montagnes enneigées, des prairies peuplées de moutons, vaches, et à notre surprise des daims et des lamas.

Que de place dans ce pays qui ne compte que 4,7 millions d’habitants pour une superficie qui correspond presqu’à la moitié de la France.

previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Shadow
Slider

Nous quittons la magnifique région des lacs, que nous avons adorée pour laisser place au bord de mer de la « East Coast » direction Dunedin.

previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Shadow
Slider

On ne croise aucun radar, ni policier sur notre parcours depuis le début. Il faut dire qu’il y a très peu de voitures sur les « scenic road » (routes touristiques), excepté quelques touristes, dont 90% d’asiatiques (sans mentir !!). Principalement des chinois, qui ne voyagent pas en groupe comme on a l’habitude de les voir dans les autres pays, mais en camping-car grand luxe, en couple ou en famille !! Il faut dire que la communauté asiatique est très présente en NZ. Beaucoup de jeunes y travaillent.

Le soir, grâce à l’incontournable appli « campermate », on déniche un super endroit au bord de la plage, gratuit. Il y a déjà 3 vans installés. Il est 17h et l’endroit est déjà complet ! On imagine même pas ce que ça doit être l’été ! Plusieurs autres vans feront d’ailleurs demi-tour.

Pour revenir à Campermate, c’est un peu le facebook des camping caristes. Car après t’avoir géolocalisé sans connexion internet, tu peux voir les parkings/emplacements gratuits pour les « self containers » comme nous (c’est-à-dire ceux qui ont toilettes, cuisine…qui sont autonomes quoi !) , et les commentaires laissés par les autres utilisateurs. C’est assez folkloriques souvent de lire des commentaires sur la qualité et le débit de la douche, de l’éclairage et des superbes chasses d’eau des toilettes !!!

Ce soir, menu de fête ! Pourquoi ?! Pour rien, juste parcequ’on avait envie !  Au menu, saumon néo-zélandais accompagné d’un bon pinot gris, vin blanc délicieux !

previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Shadow
Slider
previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Shadow
Slider

En plus il fait beaucoup moins froid que la veille. On s’endormira bercés par le son des vagues…So romantic !

Le lendemain matin, on ira découvrir les fameux « Boulders », rochers parfaitement ronds, qui ont plus de 5 millions d’années, et qui se sont formés avec des sédiments de coquillage. Un peu sur le même principe que la perle de culture. Sauf que le nucleus est naturel ! Si vous ne comprenez pas, ça veut dire que vous avez raté notre article sur « Tahaa, l’ile vanille », hihihi !

previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Shadow
Slider

On avait gardé contact avec « Leonardo Di caprio » (Chris le Néo-Zélandais), ceux qui ne savent qui est Le beau Leonardo, n’ont pas lu l’article sur « Le Fitz-Roy » en Argentine…lol Il se trouve en Colombie depuis 3 mois et nous donne de là-bas tous les bons plans pour visiter son pays..Mieux que le Lonely planet, c’est l’avantage de facebook !

Il nous explique comment optimiser nos 4 semaines dans son beau pays ! On a même des infos sur des restos, pubs, spécialités culinaires à ne pas manquer…Thank you my friend !

On posera notre van sur un petit parking face à la mer à … Les panneaux signalant des pingouins attisent notre curiosité !

En discutant avec une habitante du quartier, elle nous dit qu’il faut aller au bout de la plage au 2ème rocher à droite du coquillage lisse (LOL!!!), bref, au bout de la plage, mais surtout… au lever et coucher du soleil !

Ni une, ni deux, on met notre à réveil à 6h du mat…hyper motivés pour aller les observer au lever du jour, malgré un temps à ne pas mettre un pingouin dehors ! Et bien justement, on s’avance dans le froid, discrètement, sans bruit… le soleil se lève, on y croit !

previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Shadow
Slider

On aperçoit une ombre au loin…c’est un anglais planqué derrière les rochers avec son appareil vissé sur son trépied ! Il est là depuis 1/2h et walou, nada, quechi, zéro…on ne verra aucun pingouin !!! Pfff …déçus ! L’endroit était malgré tout joli …

previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Shadow
Slider

La pluie est encore au rendez-vous…dommage car la baie d’Otago a l’air splendide entre 2 éclaircies !

previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Shadow
Slider

Et Suite aux inondations de la semaine précédente, les « scenic road » sont fermées aux touristes. Ce qui nous empêche de visiter la baie comme on aurait voulu ! C’est un peu (beaucoup même !!) déçus qu’on quittera la baie pour passer la nuit près de la ville, à St Clair, le long de la plage magnifique de Dunedin (encore un bon tuyau de Chris).

previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Shadow
Slider

Lendemain, on reprend la route direction les montagnes et « Queenstown ». On a enfin un super soleil ! On s’arrête toute l’après-midi au bord d’un lac, pour profiter du soleil et de la beauté du paysage !

previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Shadow
Slider

Prendre son temps pour contempler les paysages, les levers et couchers de soleil, sont vraiment des moments qu’on s’octroie quasi quotidiennement pendant ce tour du monde ! C’est un vrai luxe !

Comme d’habitude, à 17h plus de soleil. La température qui était montée à 23° dans le van, se met à chuter désespérément. Il fait 7° avant de chauffer la soupe (et oui ! On est en aout et on mange de la soupe !!) Après la soupe on a que 8°. Ca caille grave et cette nuit sera glaciale.

previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Shadow
Slider

Affectivement, le lendemain matin au lever, le thermomètre affichera -2°. Je n’ai pratiquement pas fermé l’œil de la nuit. Sandrine a réussi à somnoler un peu. Demain, c’est camping, c’est promis !

previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Shadow
Slider

3 réponses à “Direction la côte est…de Moeraki à Dunedin”

  1. Did dit :

    Papoué à raison, le pinot gris n’est plus assez fort pour vous réchauffer, il faut passer à autre chose.
    Les dernières photos me font penser à cette petite chanson « Van frais, van du matin … »

  2. papoue22 dit :

    ce sont des temperatures exellentes pour shoucher

    • drinesan dit :

      C’est ce que je disais régulièrement…dès qu’il pleuvait ! en plus le bruit de la pluie est amplifié dans un camping car ! bisou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *